Takemusu Union

A la une

Gashuku : une semaine d'efforts mais pas que.

publié le : 28-08-19

vignette

Pour la réussite d'un stage intensif sur une semaine, il faut la combinaison de plusieurs points que l'organisateur ne maitrise pas tous.

En premier lieu, l'hébergement et la nourriture !

Un pratiquant qui dort et mange bien peut se concentrer sur les cours. Meilleur sera son confort et mieux il pourra s'impliquer dans la pratique. le CRJS de Salbris nous a offert ce dont nous avions besoin. Un grand merci au personnel agréable et soucieux de notre bien-être, et surtout aux cuisiniers !!!

En second lieu, le temps.

Nous avons beau pratiquer une activité intérieure, quand il pleut, quand il fait froid ou trop chaud, c'est désagréable et cela joue sur le moral. Merci au Soleil d'avoir répondu présent juste ce qu'il fallait ! Nous avons pu pratiquer avec le sourire, jouer à la pétanque, au molki, au loup-garou,...

En troisième lieu, les enseignants

Tenir une semaine et offrir à chaque fois de quoi nourrir la réflexion et l'activité physique d'un groupe très hétérogène, de la ceinture blanche à la quatrième Dan, c'est déjà une gageure. Tenir le groupe à deux avec un discours cohérent et une pratique en évolution, deuxième gageure.

Merci à Thomas et à Sébastien

pour ces cours et avoir répondu de fort belle façon aux défis.

Enfin, l'ambiance du groupe
.

Et là, merci à tous car si nous avons vécu une si belle semaine, c'est que chacun y a mis du sien pour renforcer les liens, s'amuser ensemble et faire du groupe une belle bande.

Bravo et à bientôt !

 

TAKEMUSU UNION

Association française de loi de 1901 | Présentation de l'association | contact envoyer un couriel

flux rss : actualité et articles | nous suivre sur facebook

takemusu-union.com