Takemusu Union

A la une

Présentation du système Kyu/DAN

publié le 22-08-11 dans Système Kyu/DAN

Examen Kyu et son programme

Takemusu Union propose un programme kyu qui a été construit dans la logique des passages de grade dan.

Examen DAN TU et son programme

La notion d'examen est typiquement moderne. O Sensei n'a jamais fait passer d'examen d'Aikido. Quand il estimait que l'élève qu'il voyait vivre et s'entraîner chaque jour, et qu'il connaissait pour ces raisons comme un fils, était prêt, il lui décernait un grade, c'est tout.
Aujourd'hui règne dans l'Aikido une conception véritablement scolaire. Il y a un candidat et un jury. On demande « Shomen uchi ikkyo s'il vous plaît ! », et l'Aikido étouffe tout doucement sous le poids du formalisme et de la convention.
L'Aikido est tout le contraire de cela, il est changement et adaptabilité. La technique qui s'impose à un moment donné ne peut être connue que dans le temps où elle s'impose, car elle naît du mouvement, elle ne peut pas être déterminée à l'avance. C'est dans ce sens que Maître NAKAZONO, qui relaya en France au début des années 1960 l'enseignement de Tadashi ABE, répétait à qui voulait l'entendre « En Aikido examen pas possible ! ».

Ainsi TU propose une solution au problème posé par l'examen d'Aikido. L'idée principale est la suivante : puisqu'il s'avère que l'examen sur le mode question/réponse n'est pas adapté aux exigences de l'Aikido, il faut - dans la mesure bien sûr où l'on entend conserver le principe de l'examen - concevoir une formule d'examen qui accorde davantage de liberté au candidat tout en l'obligeant malgré tout à démontrer ses capacités techniques.
C'est cette formule qui est proposée dans le programme d'examen TU.
Le jury demande à aite d'exécuter une attaque définie, c'est une certaine contrainte, mais en revanche nage ne se voit pas imposer la réalisation d'une technique précise, on lui demande simplement de situer sa réponse soit dans les techniques d'immobilisation soit dans les techniques de projection. Il y a deux conséquences positives à cette méthode :
Nage a désormais le choix et donc une certaine liberté d'action, même si c'est à l'intérieur d'un cadre défini.
Aite ignore à quel type d'immobilisation ou à quel type de projection il va devoir faire face. Et du coup il n'a pas la possibilité d'anticiper une opposition facile ou, à l'autre extrême, une chute complaisante.
Pour ces raisons, le mouvement est globalement exécuté avec davantage de vérité. D'autre part, l'examen TU est conçu selon des critères de progressivité.

Modalités grade DAN TU -->
 
takemusu-union.com