Takemusu Union

A la une

Modalités grade DAN TU

publié le 22-08-11 dans Système Kyu/DAN

1) Remarque concernant les grades : 1er, 2ième et 3ième dan TU.

Conformément à la tradition, c'est le professeur qui décide de présenter son élève à l'examen au moment où il l'estime prêt. L'initiative ne doit pas venir du candidat.
Le formulaire de candidature doit être revêtu de la signature du professeur qui autorise son élève à présenter le grade en question, ainsi que de la signature du candidat qui accepte les conditions de l'examen.

2) Remarque concernant les grades de 4ième et 5ième dan TU

Conformément à la tradition, ce n'est plus le professeur qui décide de présenter son élève, mais l'élève qui choisit de présenter l'examen de sa propre initiative, et quand il s'estime prêt pour cela. Il n'est plus nécessaire que la signature du professeur figure sur le formulaire de candidature.

3) Candidature

Toute candidature à l'examen dan doit être transmise au minimum 2 mois avant la date de passage envisagée.

4) Délais à respecter entre les grades

------ Extrait de Le cache misère fédéral, P.Voarino(2007) ------

Sauf cas très exceptionnel, un candidat qui obtient un grade d'Aikido ne devrait pas normalement être en mesure, sur le plan de la connaissance, de présenter le grade suivant immédiatement après.
L'administration japonaise de l'Aikido a donc jugé qu'il fallait attendre un temps minimum entre chaque grade. Cela ressemble à du bon sens. Un jour, quelques personnes autour d'une table ont décidé officiellement la durée de ce délai :

- deux ans avant le 2ème dan ;
- trois ans avant le 3ème ;
- quatre ans avant le 4ème ;
- cinq ans avant le 5ème ;

Je ne crois pas que l'on puisse contester l'utilité de cette règle générale du point de vue bureaucratique de l'administration des grades. Mais la progression linéaire rigoureuse du découpage opéré par l'Aikikai (2-3-4-5-6-7-8 années) montre qu'il ne s'agit jamais que d'un outil de gestion, et qu'il est à ce titre indicatif et nécessairement approximatif. Cet outil ne peut pas rendre compte de la réalité et de la vérité de la progression d'un individu. Il n'a pas été conçu pour cela.

L'évolution du vivant ne procède pas manière aussi linéaire. Dans les manuels militaires on dit que le fût du canon met un certain temps pour refroidir, et bien le pratiquant d'Aikido met lui aussi un certain temps pour progresser d'un niveau à un autre. Et ce n'est pas faire injure à l'Aikikai que de reconnaître dans le dosimètre utilisé pour apprécier les délais en question la fameuse louche française. Certains candidats auront donc besoin d'un temps plus long que le délai « type » pour arriver à la maturité du grade en question. A l'inverse, il n'est pas impossible, par exemple, qu'un excellent 2ème dan parvienne au niveau du 3ème dan en moins de trois ans.

------ Fin de citation ------

Takemusu Union conserve les délais proposés entre les grades, mais n'en fait pas une règle, cela reste une indication pour les pratiquants, certains auront besoin de plus de temps, d'autres moins.

5) L'examen dan TU

L'examen dan est progressif, et cela de deux façon. Il est progressif dans la somme des connaissances techniques exigées qui augmente avec les niveaux, mais plus important encore, il est progressif en regard du chemin à effectuer vers la liberté, vers le TAKEMUSU AIKI. En effet si le pratiquant commence par apprendre des formes codifiées, le pratiquant devra plonger sous la surface des choses et découvrir ce qui est invisible aux premiers abords.

Il fait une part équilibrée aux techniques à mains nues et aux techniques d'armes et ne privilégie pas les unes au détriment des autres.

Il définit un cadre de travail (le jury impose les formes d'attaque) mais à l'intérieur de ce cadre, le candidat conserve une liberté d'initiative: celle d'effectuer les mouvements qui se présentent spontanément. Uke n'a donc aucun moyen de savoir quel mouvement se prépare, et se comporte pour cette raison plus naturellement que dans l'examen classique « question-réponse » où tout est déterminé : la forme d'attaque et la technique à effectuer.

Il est fait une place importante aux règles de l'étiquette. Une bonne technique est insuffisante si le candidat ignore ces règles.

<-- Présentation du système Kyu/DAN
 
takemusu-union.com